Le prince Harry adepte des retouches photos ? Ce cliché qui sème le doute

Le prince Harry ne cesse de faire parler de lui. Avec son épouse, Meghan Markle, le duc de Sussex n'a pas hésité à critiquer lourdement la famille royale britannique, à la fois lors de son interview pour Oprah Winfrey, mais aussi dans la série Netflix Harry & Meghan et dans Spare, ses mémoires. Ainsi, chacune de ses apparitions est scrutée et le moindre de ses changements de look et capillaires est commenté.

Le prince Harry : cette photo qui fait parler

Et ce fut le cas cette semaine. En effet, le prince Harry est apparu avec des cheveux bien différents. A l'occasion de son portrait, dévoilé par l'une des start-ups pour laquelle il collabore, le duc de Sussex est apparu bien changé. Comme l'a indiqué le Daily Mail, les cheveux du prince Harry sont apparus châtains et particulièrement fournis. Une photo assez surprenante. En effet, quelques jours plus tôt, le mari de Meghan Markle a été photographié lors d'un match de polo caritatif à Singapour, avec ses cheveux roux naturels et un crâne assez dégarni.

The mystery of Prince Harry's Spare hair: Photo of the Duke of Sussex for mental health start-up shows him with thick, dark locks - days after it appeared much thinner and lighter at a polo match in Singapore https://t.co/kc2UlpkYJR pic.twitter.com/jNdcADG9kE

— Daily Mail U.K. (@DailyMailUK) August 18, 2023

Son portrait a-t-il été retouché ? C'est en tout cas ce que pensent certaines internautes. "Il ne ressemble pas du tout à ça", "Cheveux (...)

Lire la suite sur Grazia

Selon une étude, ce comportement envers des inconnus serait source de bonheur
Meghan Markle, largement copiée : cette célèbre actrice qui a opté pour la même robe que la duchesse
Les lunettes anti lumière bleue servent-elles à quelque chose ? La science répond et on est catastrophés !
Et si le café avait des bienfaits pour la ligne et pour la santé ? Ce serait ce qu'ont prouvé des scientifiques
Suivre ce mode de vie, c’est réduire les risques de mortalité liés au cancer à moins de 28%, selon une étude