Prince George : ce photomontage du petit garçon qui a scandalisé les Britanniques

  • L'image du prince George a été utilisé sans l'autorisation de la famille royale britannique.

  • Pour vendre un jouet, une société a détourné une photo du petit garçon.

  • Le photomontage a depuis été supprimé.

Vaisselle, cousins, stylos, porte-clés... Depuis de nombreuses années, différents objets à l'effigie des membres de la famille royale britannique sont vendus au Royaume-Uni. Si le prince William et Kate Middleton ont accepté que des photos de leurs enfants soient utilisées sur des objets peu après leurs naissances, ils refusent que ces derniers soient victimes de photomontage. Cependant, pour faire la promotion de machettes en plastique à 19,99 livres, la société Zhou-long a détourné une photo publiée à l'occasion du troisième anniversaire du frère de la princesse Charlotte et du prince Louis, George. Sur celle-ci, on peut en effet voir le petit garçon tenir dans la main un faux sabre.

Pour le Sun, un concitoyen britannique, Frank Aldridge, qui s'est aperçu de la supercherie, a confié : "Je cherchais des idées de cadeau pour mes petits-enfants et j'en ai presque fait tomber ma tasse de thé. Voilà que le prince George ressemblait à un figurant de Pirates des Caraïbes. J'ai supposé que cela n'avait pas obtenu l'approbation de la famille royale." Suite à ce signalement, Amazon a retiré cette photo et a rappelé que les vendeurs qui ne respecteraient pas leur décision verraient leur compte supprimé. Pour le Sun, un porte-parole a en effet assuré (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Couronnement de Charles III : accusée de racisme, la marraine du prince William sera bien de la partie
Charlene de Monaco : sa courte apparition auprès de sa famille pour les voeux de 2023
Meghan Markle : après celles de son mari, elle prépare aussi ses mémoires explosives !
Prince Harry : une partie de ses mémoires a fuité, la famille royale se prépare au pire
Prince Harry : son documentaire Netflix est loin d'avoir plu aux Britanniques, un sondage choc dévoilé