Le prince Charles : ce long protocole qu’il doit respecter pour parler à sa mère, Elizabeth II

Une famille vraiment pas comme les autres. Depuis l’accession de son père au trône d’Angleterre, la vie d’Elizabeth II a été chamboulée. Finie, l’enfance insouciante. La jeune Elizabeth a dû suivre une éducation très protocolaire. Le naturel et la spontanéité n’ont pas leur place au sein de la famille royale britannique. Tout est une question de règles à respecter. « La seule personne qui lui parle normalement est son mari », explique Marc Roche sur le plateau de Quotidien ce jeudi 25 juin. Le journaliste correspondant à Londres pour Le Monde, puis Le Point a eu l’honneur de rencontrer – et même de parler – à la reine d’Angleterre à plusieurs reprises. Il livre ainsi plusieurs anecdotes dans son livre Elle ne voulait pas être reine ! (Ed. Albin Michel). Si le prince Philip fait figure d’exception, le reste de la famille est soumis à un strict protocole, comme il le rapporte.

« Ses enfants doivent prendre rendez-vous avant de la voir, doivent faire l’inclinaison de tête pour les messieurs, et la révérence pour les dames. Les petits-enfants, la même chose », détaille-t-il. On n’accède donc pas aussi facilement à Elizabeth II, même lorsqu’on est le futur souverain. L’aîné de la reine, le prince Charles se permet tout de même une coquetterie, puisqu’après l’inclinaison, il fait « deux bisous mais à peine effleuré » sur les joues de sa mère, précise le journaliste belge, et de lancer à juste titre : « C’est tout un art ! ». Et pour lui parler, le père de William et Harry doit passer

Retrouvez cet article sur Voici

Justin Bieber accusé de viol : il attaque et réclame une énorme somme d’argent
VIDEO Pierre Hermé : sous surveillance quand il a cuisiné pour Donald Trump, il raconte
Louis de Funès : son fils Olivier raconte un gros caprice de son père sur un tournage
Laurent Ruquier en froid avec Catherine Barma ? Cette petite phrase qui en dit long
Eric (Les 12 coups de midi) fait une triste déclaration à Jean-Luc Reichmann