Le prince Charles : avec Harry, quel constat d'échec !

·1 min de lecture

Un séisme. En répondant aux questions de l'animatrice star Oprah Winfrey, à la télévision américaine, Harry et Meghan ont réussi leur coup. Ils sont au centre de toutes les attentions. De leur exil doré aux Etats-Unis, le couple – en rupture de la famille royale britannique – s'est en effet laissé aller à quelques accusations concernant les Windsor. Et notamment sur le prince Charles. « Je me sens vraiment abandonné parce qu'il a traversé des choses comparables, confie Harry. Il sait la souffrance que cela engendre. Archie est son petit-fils. Je l'aimerai toujours mais il y a eu des blessures profondes. »

Auteur d'une biographie du prince Charles intitulée Charles, roi d'Angleterre, le journaliste-écrivain basé à Londres, Michel Faure, spécialiste de la politique internationale, tente de démêler les ressorts de ce psychodrame qui oppose un père promis au trône et son fils cadet promis à… lui-même qui ne semble pas vraiment le savoir.

GALA : Qu'en est-il des accusations de racisme vis-à-vis de la famille royale ?M. F. : Ce sont des accusations graves mais, dans ce cas précis, un peu floues. J'aurais aimé qu'on nomme les gens impliqués. J'ai d'ailleurs été très admiratif en lisant le communiqué de Buckingham autorisé par la reine. Il y est dit deux choses. Tout d'abord, que le point du racisme va être discuté « sérieusement » dans le cadre privé de la famille. Ensuite, elle tend une main pacifique à ces deux jeunes rebelles, en leur disant qu'ils seront toujours aimés. C'est une (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron contredit par le Pr Jean-François Delfraissy, « le prophète de malheur »
Affaire Gérard Louvin : "On ne pouvait rien dire", pourquoi le silence a perduré
VIDÉO - "Ça donne une pêche !" : Amanda Lear encense le vaccin Pfizer
Émilie Tran Nguyen : cette règle inflexible qu'elle a fixée avec son mari
Le prince Harry inquiète le Palais : pourquoi il est surveillé de près...