Le prince Charles "fier" de l'engagement de ses fils William et Harry contre la crise climatique

·2 min de lecture
Le prince Charles, prince de Galles, le duc de Cambridge et le prince Harry réunis lors du Centenaire de la bataille de la crête de Valmy, le 9 avril 2017. - Philippe Huguen - Pool - AFP
Le prince Charles, prince de Galles, le duc de Cambridge et le prince Harry réunis lors du Centenaire de la bataille de la crête de Valmy, le 9 avril 2017. - Philippe Huguen - Pool - AFP

Le prince Charles prend à nouveau la parole au sujet du réchauffement climatique. Le futur roi d'Angleterre fait la couverture du dernier numéro de Newsweek dans lequel il signe un édito intitulé Nos enfants nous jugent. Le prince de Galles y évoque l'urgence d'une action humaine face à la menace environnementale et mentionne l'engagement de ses deux fils, William et Harry, dans la préservation de nos ressources:

"En tant que père, je suis fier que mes fils aient pris conscience de cette menace. Dernièrement, William, mon fils aîné, a lancé le prestigieux Earthshot Prize afin de favoriser le changement et aider à réparer notre planète au cours des dix prochaines années, en indentifiant les technologies qui peuvent faire la différence et en investissant." 876450610001_6288615684001

Co-créé l'année dernière par le duc de Cambridge, ce prix d'1 million de livres, financé par la Royal Foundation, récompense cinq organisations qui luttent contre le réchauffement climatique. L'objectif est d'organiser une cérémonie chaque année jusqu'en 2030.

"Pas un instant à perdre"

Le prince Charles souligne également les efforts du prince Harry, installé en Californie, qui a "mis en lumière avec passion l'impact du réchauffement climatique, surtout en Afrique, et s'est engagé à la neutralité carbone de son association caritative."

La famille royale britannique s'est exprimée à de nombreuses reprises sur l'urgence climatique. Comme il le rappelle, le prince Charles a pris la parole à ce sujet il y a déjà un demi-siècle. Sa mère, la reine Elizabeth II, a récemment été surprise en train de critiquer "ceux qui parlent, mais n'agissent pas" en marge de la COP 26.

Tout en estimant qu'un changement est possible, le prince Charles regrette que le problème ne soit pas contré avec "l'urgence nécessaire". Et de conclure: "C'est maintenant qu'il faut agir. Nos enfants et nos petits-enfants nous jugent. Faisons de notre génération celle qui a pu, et qui a agi. Nous entamons une nouvelle année, et il n'y a pas un instant à perdre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles