Le prince Charles en deuil : mort de son ami John Crichton-Stuart, marquis de Bute et ancien pilote

·1 min de lecture

L'aristocratie britannique est en deuil. John Crichton-Stuart, septième marquis de Bute est mort à 62 ans, emporté par une maladie foudroyante. Il était un ami du futur roi d'Angleterre, le prince Charles. L'homme dont la fortune est estimée autour de 140 millions d'euros avait démarré sa carrière de pilote sur les circuits automobiles sous le pseudonyme de Johnny Dumfries, afin de cacher ses origines nobles. Le marquis avait été pilote de F1 lors de la saison 1986. Il était connu pour avoir alors été le coéquipier d'Ayrton Senna au sein de l'écurie Lotus. Après cette unique saison en Formule 1, Johnny Dumfries s'était tourné vers l'Endurance. Il avait notamment remporté les 1.000 kilomètres de Spa en 1987, et les 24 Heures du Mans en 1988.

Dans un communiqué, la famille de John Crichton-Stuart le décrit comme "un mari dévoué, un père, un frère, un oncle, un fils et un grand-père aimé de tous". Il est ajouté : "L'esprit et l'énergie indomptables que Johnny avait apporté à sa vie manqueront grandement ainsi que son immense chaleur et l'amour dont il entourait sa famille. Son coeur était fermement attaché à ses racines de l'île de Bute, où il passait la plus grande partie de son temps".

Côté vie privée, John Crichton-Stuart avait épousé Carolyn Waddell en 1984. Le magazine Tatler rappelle qu'ils avaient eu trois enfants : Caroline, Cathleen et John Bryson, lequel devient avec la mort de son père 8ème marquis de Bute. Après son divorce, en 1993, il avait épousé Serena Wendell en (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Nathalie Marquay : ses torrides confidences sur son aventure avec un célèbre chanteur
VIDEO Inès Reg : pourquoi elle a longtemps refusé d'être en couple avec Kevin Debonne
VIDEO N'oubliez pas les paroles : le tacle de Nagui aux détracteurs qui affirment que le jeu est truqué
PHOTO "On a tout cassé" : Nabilla dévoile l'avancée de son projet impressionnant à Dubaï
VIDEO "Il met les pieds sous la table..." : Nathalie Marquay tacle gentiment l'attitude de Jean-Pierre Pernaut à la maison