Le prince Andrew sauvé par un accord financier passé par Jeffrey Epstein ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Un accord financier signé entre le multimillionaire et l'une de ses victimes, en 2009, interdirait à cette dernière de porter plainte contre « tout accusé potentiel ».
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jeffrey Epstein
    Financier et pédocriminel américain

Un accord financier signé entre le multimillionaire et l'une de ses victimes, en 2009, interdirait à cette dernière de porter plainte contre « tout accusé potentiel ».

Deux ans et demi après le décès de Jeffrey Epstein, retrouvé mort dans sa cellule en août 2019, le prince Andrew pourrait-il être tiré d'affaire par le multimillionaire ? Le tribunal fédéral de New-York a rendu public, lundi 3 janvier, un accord signé entre Jeffrey Epstein et Virigine Giuffre en 2009. En échange de 500 000 dollars, la jeune femme avait renoncé à toute action en justice pour crimes sexuels contre Epstei... « et tout autre accusé potentiel ».

Grand ami de Jeffrey Epstein, le prince Andrew - second fils de la reine Elisabeth II - est déjà visé par une plainte au civil déposée par Virginie Giuffre, qui l'accuse d'agressions sexuelles commises en 2001, alors qu'elle avait 17 ans. Les avocats d'Andrew, 61 ans, font tout depuis six mois pour bloquer cette plainte et affirment que cet accord de 2009 empêche une action en justice de Virginia Giuffre contre le second fils de la reine Elizabeth.

À LIRE AUSSIMaître Brettler, l'avocat qui doit sauver le prince Andrew (et la reine)

Le nom ou le titre royal du duc d'York ne sont pas cités dans le document dévoilé par le tribunal, mais les avocats d'Andrew avancent que la plainte de Mme Giuffre n'est pas fondée en droit. Cette plainte, qui vise à obtenir des dommages et intérêts d'un montant inconnu, n'a toutefois rien à voir avec une procédure pénale et le prince Andrew, qui a toujours nié « catégoriquement » ces allégations, n'est pas poursuivi pour crimes sexuels.

Le sort de cette action de Mme Giuffre pou [...] Lire la suite

VIDÉO - Le prince Andrew dans la tourmente : pourquoi l’armée lui tourne le dos?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles