Le prince Andrew et Sarah Ferguson fétichistes des pieds ? Quand la duchesse se faisait mordiller les orteils par son amant…

Le prince Andrew et Sarah Ferguson fétichistes des pieds? Aussi saugrenue soit-elle, voilà la question qu'est en droit de se poser l'opinion anglaise depuis ladivulgation de nouveaux éléments ayant trait à l'affaire Jeffrey Epstein. Si le deuxième fils de la reine Elizabeth II a déjà été nommé par le passé dans l'enquête visant le milliardaire américain accusé de violences sexuelles sur des adolescentes et retrouvé mort dans sa cellule new-yorkaise le 10 août dernier, de nouveaux éléments évoquent cette fois-ci l'amour que voue supposément le duc d'York aux paires de pieds.

Le témoignage incriminant est tiré d'une série de courriels échangés entre l'agent littéraire John Brockman et l’écrivain américain Evgeny Morozov. Après un court séjour au sein de la gigantesque propriété new-yorkaise de Jeffrey Epstein, Brockman écrit: "La dernière fois que je lui ai rendu visite dans sa maison, j’ai trouvé [Epstein] en survêtements et un Britannique en costume à bretelles se faisant masser les pieds par deux jeunes femmes russes bien habillées". Peut-être s'agit-il d'un autre ami anglais du milliardaire vous direz-vous. Visiblement pas. Quelques lignes plus tard, l'agent littéraire écrit en effet: "Je me suis rendu compte que celui qui recevait des massages de pieds était sa majesté royale, le prince Andrew, le duc d’York." Difficile de faire plus clair.

Si ces nouvelles révélations plongent encore un peu plus le frère du prince Charles dans l'embarras, elle rappellent également de lointains

Retrouvez cet article sur GALA

Cette vidéo peut également vous intéresser :