Prince Andrew endetté ? Pourquoi il a décidé de vendre son chalet en Suisse

Selon le Daily Mail britannique, le prince Andrew serait en train de se séparer de son luxueux chalet suisse. Signe de difficultés financières ? Tout porte à le croire. Le fils de la reine Elizabeth est malmené depuis sa mise en cause dans l’affaire de détournement de mineur autour de la personne du financier Jeffrey Epstein. Alors que les États-Unis tentent de le faire témoigner au procès qui encadre encore l'affaire, l'ancien royal affronte un autre type de difficultés des suites directes de ce scandale et de sa calamiteuse tentative de justification auprès des médias. Dépourvu de ses anciens privilèges, le prince Andrew accuse encore le coup de sa distanciation forcée avec la famille royale, après que sa mère, la reine Elizabeth, l’ait désavoué, rapidement suivie par son frère le prince Charles.

Poursuivi en justice pour une dette conséquente

Pour un total de 21 millions d’euros, le prince Andrew et son ex-femme Sarah Ferguson auraient proposé cette résidence secondaire à la vente. L’ancien couple aurait en effet été mis en demeure de régler le dernier versement qu'ils devaient toujours à la personne à laquelle ils avaient acheté le bien. D’un montant de 6,7 millions de pounds soit 7,5 millions d’euros, la dette n’aurait pas été honorée en temps et en heure en janvier. Un proche du duc a révélé au Daily Mail : "Ils vont en effet perdre un peu d'argent mais ils veulent juste repayer leur dette aussi vite que possible". Poursuivis par l’ancienne propriétaire française, Andrew

Retrouvez cet article sur Voici

PHOTO Isabelle Funaro : la compagne de Michaël Youn publie un touchant cliché de sa famille recomposée
Diam's : pour l'ex-chanteuse, certaines stars « se donnent un genre »
Mylène Demongeot guérie du coronavirus : l'actrice remercie Didier Raoult
Camille Combal : l'identité de son successeur à la matinale de Virgin Radio dévoilée
Omar Sy : l’acteur appelle les Français à manifester ce samedi à Paris