Le prince Andrew culotté : sa référence à l'affaire Epstein sur sa carte de vœux

Les traditions ? Le prince Andrew s’en moque. Empêtré dans l'affaire Jeffrey Epstein, Andrew Albert Christian Edward, de son vrai nom, a pris la décision radicale de se retirer de la vie publique le 20 novembre dernier. Depuis, plus rien ne l’empêche de se comporter comme bon lui semble. Une liberté qui lui a permis de proposer une carte de vœux très originale aux Britanniques. Le père de Beatrice d’York a notamment choisi une photo montrant les fesses de son Norfolk-Terrier. Le cliché est accompagné du message suivant : « Dites au revoir à 2019 ».

Comme le révèle le Daily Mail, le prince Andrew a dévoilé un autre cliché sur sa carte de vœux : une photo d’un paysage plutôt sauvage sur lequel on peut voir des montagnes au loin. « Nous regardons vers l’avenir », est-il encore écrit. Le prince Andrew tient aussi à remercier les Britanniques pour « leur soutien » et « leur gentillesse ». La référence à l’affaire Jeffrey Epstein saute aux yeux.

Le prince Andrew avait mis fin à ses obligations professionnelles en raison des accusations de pédophilie dont il faisait l’objet. Il avait tenté de se défendre lors d’une interview télévisée qui s’était avérée plus « catastrophique » que bénéfique pour lui. Dans une longue interview diffusée plus tard, d’autres révélations avaient aggravé son cas. Virginia Roberts, qui s’appelait Virginia Giuffre à l’époque des faits en 2001, confiait à la télévision le 2 décembre dernier avoir été abusée sexuellement par le fils préféré de la reine Elizabeth

Retrouvez cet article sur GALA

Meghan Markle : pour son premier Noël avec la reine, elle a pris un gros risque
Sarah Ferguson : ce touchant discours qui a ému ses filles Beatrice et Eugenie
Le prince Philip, affaibli après son hospitalisation, devrait manquer une tradition de Noël
Obsèques d’Alain Barrière : sa fille Guénaëlle entourée de 1 000 fans pour un dernier hommage
Emmanuel et Brigitte Macron : La Lanterne, où ils passent Noël, a besoin d’un sérieux rafraîchissement