Le prince Andrew addict au sexe : "Une femme différente dans sa chambre chaque soir"

BestImage
BestImage

C'est l'un des scandales qui a frappé la monarchie au cours des derniers mois. Lors de la mise en lumière de la terrible affaire Jeffrey Epstein, quelle ne fut pas la surprise des Windsor d'apprendre que le prince Andrew, réputé pour être le fils préféré de la reine, aurait eu des choses à se reprocher. Le témoignage de Virginia Giuffre faisait froid dans le dos. La jeune femme a été victime du trafic sexuel organisé par Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell dont le prince Andrew aurait profité. Un accord à l'amiable a été trouvé entre les deux parties pour éviter un procès. Mais les agissements du père de Beatrice et Eugenie sont loin d'être oubliés.

Le documentaire ​​Prince Andrew : Banished, diffusé ce jeudi 6 octobre sur la plateforme américaine Peacock, a dévoilé d'autres informations concernant le duc d'York. Un ancien secrétaire de presse d'Elizabeth II, Dickie Arbiter, sort du silence et ses propos à l'égard d'Andrew n'ont rien de positif : "Le problème, c'est que cet homme est un idiot. Il y a toujours un avorton dans une famille, et Andrew était l'avorton de la famille royale britannique." Un journaliste spécialiste de la royauté va même jusqu'à affirmer que le prince est accro au sexe : "Ce qu'on racontait lors des dîners, c'est qu'il ne pouvait pas garder son pantalon fermé."

Cette addiction, le prince Andrew la calmait en faisant défiler les jeunes femmes dans ses appartements. Paul Page, officier de la protection...

Lire la suite


À lire aussi

François-Xavier Demaison papa : sa femme Anaïs vient d'accoucher, le sexe et prénom du bébé dévoilés
"Ma femme me tue à chaque fois" : Philippe Caverivière en couple, cette addiction que sa moitié ne supporte pas
M. Pokora et sa femme Christina Milian : folle soirée à Paris... avec une célèbre top-modèle !