Le prince Andrew accusé d'avoir participé à des orgies avec des mineures : de nouvelles révélations explosives

L'étau se resserre encore un peu plus, et presque inévitablement, autour du prince Andrew ; et si jusqu'à maintenant, la Couronne a gardé le cap et a affiché un profil bas malgré la terrible situation, combien de temps tiendra-t-elle encore devant ces accusations accablantes, et notamment les dernières qui viennent de tomber ? Le "fils préféré" de la reine doit en effet faire face à de nouvelles et sordides accusations. Depuis un peu plus de deux mois et le suicide de son ami Jeffrey Epstein - qui s'est pendu dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center le 10 août dernier (le milliardaire et pédophile ayant voulu éviter le nouveau procès qui l'attendait pour prostitution sur une cinquantaine de filles mineures dont certaines n'avaient que 14 ans) -, le duc d'York, intime d'Epstein, est dans la tourmente et les accusations de pédophilie à son encontre se sont succédées ces dernières semaines, notamment celles de Virginia Roberts (aujourd'hui Virginia Giuffre), une jeune femme mineure à l'époque des faits (considérée comme l'esclave sexuelle d'Epstein, elle avait 17 ans en 2001) qui soutient depuis toujours que le prince Andrew a eu des relations sexuelles avec elle. Si le fils cadet de la reine Elizabeth II a toujours nié ces accusations et s'est toujours dit prêt à collaborer avec les forces de l'ordre dans cet encombrant dossier, l'accumulation et la persistance avec lesquelles certaines voix s'élèvent contre l'éminent membre de la famille royale sont relativement troublantes.

Il

Retrouvez cet article sur GALA

Le prince Andrew mêlé à l'affaire Epstein : de nouvelles révélations scabreuses
Le prince Andrew mis en cause dans l’affaire Epstein : profil bas et silence radio en Australie
« Il voulait du sexe » : le prince Andrew accusé par une célèbre rockeuse de drague lourde
Le prince Andrew acculé par l’affaire Epstein : la jeune femme qui l’accuse persiste et signe
Sarah Ferguson défend enfin le prince Andrew englué dans le scandale