Prince Andrew accusé d'agression sexuelle : ces "incohérences" qui interrogent

·1 min de lecture

Le prince Andrew fait profil bas. Il a rejoint la reine Elizabeth II au château de Balmoral, au lendemain de la plainte déposée contre lui par Virginia Giuffre pour agression sexuelle sur mineure. Pour rappel, il y a deux ans, Virginia Giuffre accusait le fils cadet de la reine d'avoir pris part au trafic sexuel de mineurs organisé par Jeffrey Epstein (qui s'est suicidé dans la cellule de la prison où il était incarcéré) et d'avoir abusé d'elle, en 2001, alors qu'elle n'avait que dix-sept ans.

Le prince Andrew a toujours nié les faits qui les sont reprochés. "Je n'ai aucun souvenir d'avoir rencontré cette femme, absolument aucun", affirmait-il dans une interview accordée à la BBC, en 2019. Mais, désormais, c'est au tribunal fédéral de New York qu'il devra répondre.

La promulgation d'une loi aux États-Unis permettant aux victimes d'abus sexuels de porter plainte malgré la prescription a permis à Virginia Giuffre de déposer une plainte contre le prince Andrew. “Je tiens le prince Andrew responsable de ce qu’il m’a fait. Les puissants et les riches ne sont pas exempts de rendre des comptes. J’espère que d’autres victimes verront qu’il est possible de ne pas vivre dans le silence et la peur”, a déclaré Virginia Giuffre dans un communiqué de presse, déterminée à aller au bout de la démarche judiciaire : “Je sais que cette plainte me soumettra à des attaques venant du prince Andrew et de ses représentants. Mais je sais qu'en n'allant pas jusqu'au bout, je vais décevoir ma famille et (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Marion Jollès très fière de Romain Grosjean, qui décroche une deuxième place en IndyCar
Jessica Thivenin enceinte : ce petit détail physique qui la complexe
Nicolas Sarkozy : cette apparition surprenante qui n'a pas du tout plu aux internautes
PHOTO Franck Dubosc moqué sur son look : ce détail qui lui a attiré les railleries de François Feldman
Tous en cuisine bientôt de retour : ce nouveau rôle qui attend Jérôme Anthony

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles