Le prince Andrew acculé : son nom mêlé à une nouvelle affaire de mœurs

Le destin s'acharnerait-il sur le prince Andrew ? Après une année 2019 particulièrement sombre pour le fils de la reine Elizabeth II, accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineures recrutées par le milliardaire Jeffrey Epstein (suicidé en août 2019 en prison), il semblerait que les scandales continuent de s'accumuler. Dernière sombre affaire en date : Anya Rowland, l'épouse du richissime héritier britannique Jonathan Rowland accuse son époux de l'avoir lâchement quittée alors qu'elle était en voyage en République dominicaine et qu'elle est enceinte de quatre mois. Selon ses dires, Jonathan Rowland, qui n'est autre que l'un des plus proches amis du prince Andrew, aurait profité de l'absence de sa femme pour faire ses valises, laissant leurs deux enfants de quatre et deux ans à la baby-sitter dans leur maison londonienne.

C'est sur sa page Instagram que la Russe a donné les détails de l'histoire, précisant notamment que son époux avait emporté avec lui des œuvres d'art très chères. Très proche du couple, le prince Andrew les avait même conviés au mariage de sa fille Eugenie, en 2018. A la tête d'une fortune de plus de 600 millions de livres, David Rowland, le père de Jonathan, a souvent signé quelques chèques au duc d'York pour régler ses nombreuses dettes... S'il a décidé de faire profil bas depuis qu'il a officiellement quitté ses fonctions au sein de la famille royale, le prince Andrew voit une nouvelle fois son nom empêtré bien malgré lui dans une affaire de mœurs

Retrouvez cet article sur GALA

Le prince Harry est arrivé au Royaume : premiers pas en mode incognito depuis le Megxit
Kate Middleton étincelante au théâtre avec William : elle recycle des escarpins Jimmy Choo
Emmanuel Macron : son chauffeur trop pressé condamné pour refus d'obtempérer
PHOTOS - Star Academy : que sont devenus les anciens candidats ?
Harvey Weinstein jugé coupable de viol : que devient son ex-femme Georgina Chapman ?