Le prince Andrew acculé dans l’affaire Epstein : nouveau rebondissement

C'est une véritable bombe qu'ont révélé nos confrères du Sun ce dimanche 7 juin. Accusé par plusieurs femmes d'avoir eu des relations sexuelles avec elles alors qu'elles étaient encore mineures, le prince Andrew, qui a toujours nié en bloc ces allégations, pourrait être contraint de comparaître devant la justice. Devant le refus du prince de témoigner dans l'affaire Epstein, le département américain de justice a finalement décidé de déposer une demande d'entraide judiciaire auprès du ministère de l'Intérieur britannique. Une demande qui n'aurait "pas été faite à la légère", d'autant plus qu'elle implique "un membre senior de la famille royale", note une source.

"Cela met le gouvernement britannique dans une position très délicate, et le duc de York plus encore", ajoute la source. Très remontés contre le prince pour ce qu'ils considèrent comme étant un manque de coopération de sa part, les enquêteurs américains souhaitent désormais le voir comparaître devant la magistrature de Westminster. En effet, contrairement à sa mère, la reine Elizabeth II, Andrew ne bénéficie pas d'une immunité souveraine contre les poursuites judiciaires. Pour autant, le duc, qui peut compter sur le soutien indéfectible de ses filles, peut refuser de témoigner… ce qui ne devrait cependant pas arranger son cas.

Une réputation entachée par les scandales

Si son amitié avec Jeffrey Epstein et les témoignages accablants d'anciennes victimes supposées lui ont valu bien des tourmentes, le contraignant notamment

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTOS - Andrea Casiraghi : que devient le fils aîné de Caroline de Monaco ?
VIDEO - Jean Luc Lahaye présente sa compagne Paola et plaisante sur leur différence d'âge
Melania Trump contredit-elle sciemment son mari ? Ce détail qui interroge
PHOTO - Estelle Lefébure ado : son tendre cliché avec sa maman disparue
Rachida Dati pas tendre avec Edouard Philippe : "La droite lui a tout donné"