Prince Andrew : "absolument convaincu" qu'il pourra bientôt retrouver sa place au sein de la famille royale

·1 min de lecture

Optimiste. C'est ainsi que l'on pourrait décrire le prince Andrew qui semble croire mordicus que les accusations d'agression sexuelle à son encontre vont bientôt disparaître, lui permettant ainsi de reprendre sa place au sein de la famille royale peu de temps après le jubilé de sa reine de mère qui aura lieu en juin prochain.

Ce n'est pas la première fois que le prince Andrew fait preuve d'optimiste au sujet de l'affaire Epstein qui lui empoisonne la vie depuis près de deux ans. Voulant tuer la polémique naissante dans l'oeuf l'ex-mari de Sarah Ferguson avait accordé à la BBC en 2019 un entretien au cours duquel il s'était ridiculisé - et pire décrédibilisé - en défendant maladroitement ses relations avec le sulfureux milliardaire américain et en ne montrant aucun remord de l'avoir fréquenté. "Pour la simple raison que les personnes rencontrées et les opportunités ont été très utiles " avait-il révélé. De quoi faire enrager l'opinion publique et obliger le prince à se retirer de la vie publique le temps pensait-il que les choses se calment. Mais pour l'heure rien ne s'arrange.

Virginia Giuffre l'une de ses accusatrices, qui affirme depuis le début de l'affaire qu'elle a eu à plusieurs reprises des relations sexuelles avec Andrew alors qu'elle était mineure a décidé de porter plainte le 9 août dernier. Dans les documents remis à la cour de New-York elle affirme que le duc d’York est "l’un des hommes puissants " à qui elle a été "remise dans un but sexuel" à partir de ses 16 ans (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Amandine Pellissard (Familles Nombreuses, la vie en XXL) dévoile le talent caché de son fils Léo
Danse avec les stars 11 : cette routine stricte "imposée" par Tayc à sa partenaire
Jean-Paul Belmondo : quand ses amis ironisent sur la durée des histoires d'amour
MISS DEN nous en met plein les yeux avec trois nouvelles pépites makeup vers plus de nature
Obsèques de Florence Rogers-Pinault : Salma Hayek, Brigitte Macron, François Hollande... Tous réunis pour un ultime adieu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles