Prime, reprise de la dette... Les mesures du "plan d'urgence" pour l'hôpital d'Édouard Philippe

INFO BFMTV - Primes, aides au logement, reprise de la dette... Ce sont "les mesures fortes" qu'Édouard Philippe et Agnès Buzyn doivent détailler ce mercredi matin dans le cadre de leur plan en faveur de l'hôpital. Un ultime "plan d'urgence" dans l'espoir de répondre au profond malaise qui y règne depuis plusieurs mois.

C’est la dernière carte du gouvernement après huit mois de grève. Le Premier ministre et la ministre de la Santé s'apprêtent à dévoiler ce mercredi matin un plan renforcé pour l’hôpital, quelques jours après une nouvelle manifestation du corps médical et du personnel soignant pour dénoncer leurs conditions de travail et le manque de moyens à l'hôpital

"Nous devons assumer d'investir plus fortement que nous avions envisagé de le faire", avait assuré la semaine dernière Emmanuel Macron, à l'occasion d'un déplacement dans le Marne, assurant avoir "entendu la colère et l'indignation" du personnel soignant.

La mobilisation est pour l'instant appelée à se poursuivre: le collectif Inter-Hôpitaux a annoncé la semaine dernière une nouvelle "manifestation nationale" le samedi 30 novembre; et les internes en médecine sont également appelés à une grève illimitée à partir du 10 décembre pour dénoncer la "dégradation des soins". Ce plan suffira-t-il à changer la donne?

Avec ces mesures, le gouvernement "veut frapper un grand coup", a affirmé un ministre influent à BFMTV ce mardi. "On espère que cela asséchera le mouvement" de contestation sociale. 

  • La reprise d'un tiers de la dette

Selon des sources gouvernementales, le Premier ministre va donc annoncer ce mercredi la reprise d'un tiers de la dette des hôpitaux publics: une dette colossale qui s'élève à 30 milliards d'euros. Cela...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi