Primaires démocrates: après deux premiers revers, Joe Biden peut-il encore croire à l'investiture? 

1 / 2

Primaires démocrates: après deux premiers revers, Joe Biden peut-il encore croire à l'investiture? 

Les scrutins se suivent et se ressemblent pour Joe Biden. Au lendemain de la primaire démocrate qui s'est tenue dans le New Hampshire, où l’ancien vice-président de Barack Obama n’a obtenu que 8% des suffrages, de nombreuses questions se posent sur la candidature de celui qui faisait pourtant, de par son passé politique, un favori logique à l’intronisation du parti.

En Iowa, déjà, les mauvais résultats étaient visibles. Joe Biden n’était arrivé qu’en quatrième position du caucus, avec 15,8% des voix, bien loin derrière les deux candidats qui se disputaient la victoire dans cet État rural. Pete Buttigieg et Bernie Sanders étaient tous deux respectivement crédités de 26,2 et 26,1% des votes.

Pourtant, les différents sondages, dont certains assez récents, ne laissaient pas présager de tels scores. Malgré un délitement visible au fil des mois, l’homme de 76 ans, fourbu à l’exercice politique avec ses 36 ans passés au Sénat, paraissait encore en bonne position en fin d'année 2019. 

Le bide de Biden?

Pour autant, de par le faible poids que représentent les deux premiers États appelés à voter, la partie est encore loin d’être perdue pour Joe Biden. "Il ne partait de toutes façons pas favori, ce n’était pas des états pour lui. Puis, au niveau des délégués, ce n’est pas encore grave", souligne François Durpaire, consultant de BFMTV et spécialiste des Etats-Unis.

"Pour lui, le vrai test sera la Caroline du Sud...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi