Primaire à droite : "Une compétition maintenant plutôt qu'une division plus tard", réclame Pécresse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Mieux vaut une compétition maintenant plutôt qu'une division plus tard." Voilà comment Valérie Pécresse, candidate à la primaire de la droite, justifie sa volonté d'organiser ce scrutin interne. Alors que l'idée divise encore et toujours au sein des Républicains, traumatisés par l'échec de François Fillon en 2017, la présidente de la Région Île-de-France n'en démord pas : "les sympathisants de la droite et du centre souhaitent choisir leur candidat. Une élection démocratique me paraît la plus juste."

>>Plus d'informations à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles