La presse transalpine rend hommage à l'ambassadeur d'Italie en RDC

·2 min de lecture

Le décès de Luca Attanasio, l’ambassadeur de l’Italie en RDC, du carabinier Vittorio Iacovacci et d'un chauffeur du PAM congolais, Mustapha Milambo fait la Une de la presse italienne, qui révèle également qu’un italien a survécu à l’attaque.

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

Cet Italien qui a survécu à l’attaque de lundi est le directeur adjoint des services du Programme alimentaire mondial, Rocco Leone. Il sera certainement un des témoins clé dans le cadre des enquêtes ouvertes, notamment par le parquet de Rome.

Un des plus jeunes ambassadeurs au monde

À l’image des autres quotidiens, La Repubblica a rendu hommage dans ses pages aux victimes de l’attaque qui a eu lieu dans le Nord-Kivu, en RDC. Le journal se penche notamment sur le profil très attachant de la famille de Luca Attanasio, l’un des plus jeunes ambassadeurs au monde.

En poste à Kinshasa depuis 2017, l’ambassadeur d’Italie en RDC se rendait, sans escorte, dans le Nord-Kivu, dans l'est du pays, accompagné d'un convoi du Programme alimentaire mondial. Lui et sa femme, parents de trois petites filles, ont consacré leur vie aux autres.

D’abord chef de mission en République démocratique du Congo depuis 2017, Luca Attanasio avait été nommé ambassadeur d’Italie en 2019 et couronné la même année, en Italie, du prix Nassiriya pour la paix, pour avoir contribué à d’importants projets humanitaires en se distinguant par son altruisme.

Tristesse et réalité

Quant à son épouse, Zakia Zeddiki, elle a créé à Kinshasa, en 2017, l’ONG « Mama Sofia » dédiée, entre autres, à l’éducation des enfants de la rue.

Les portraits dressés par la presse, accentuent la tristesse des Italiens. Mais, en même temps, ils leur permettent de découvrir les réalités d’un pays où la paix et la sécurité sont vraiment loin d’être assurées.