Presse. Le Salvador expulse un journaliste mexicain réputé d’un média d’opposition

·1 min de lecture

Le gouvernement de Bukele a donné cinq jours au Mexicain Daniel Lizárraga, du journal d’opposition El Faro, pour quitter le Salvador, raconte La Prensa Gráfica. Connu pour avoir enquêté sur la corruption au Mexique, il ne serait officiellement pas en mesure de prouver sa qualité de journaliste.

Le Salvador est peut-être la terre promise du bitcoin, mais elle n’est pas celle des journalistes. Après que le gouvernement de Nayib Bukele l’a mis en demeure de quitter le territoire sous cinq jours, le Mexicain Daniel Lizárraga, du journal en ligne El Faro, s’apprête à en faire les frais, raconte le quotidien La Prensa Gráfica. Mercredi 7 juillet, les services migratoires du pays l’ont informé qu’il n’était plus autorisé à résider au Salvador, invoquant une prétendue incapacité à prouver sa qualité de journaliste.

Pourtant, celui qui est aussi professeur à la Fondation pour un nouveau journalisme ibéro-américain, créée par l’écrivain colombien Gabriel García Marquez, est connu pour sa carrière commencée au début des années 1990, marquée notamment par la réalisation d’une enquête explosive sur la corruption au Mexique, coécrite avec la journaliste Carmen Aristegui.

À lire aussi: Médias. Venezuela : le principal quotidien d’opposition condamné à 13 millions de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles