Présidentielle : Jean Lassalle reconnaît avoir pris “une taule”

Le député basco-béarnais était l’invité de France Bleu Béarn mardi matin. Fidèle à lui-même, Jean Lassalle est revenu sur ses résultats, 1,2% des voix, lors du premier tour de l’élection présidentielle.

“Je ne jouerai pas les filles de l’air en prétendant que je suis content de ne pas être au second tour”. Du Jean Lassalle dans le texte. Ce dernier tweet date du 23 avril. Il faut dire que le député des Pyrénées-Atlantiques s’était fait plutôt discret depuis le soir du premier tour qui a vu sa candidature couronnée de seulement 1,2% des voix. Lui qui se voyait déjà au second tour, semblait digérer sa déconvenue.

Interrogé mardi matin par France Bleu Béarn, Jean Lassalle est revenu sur cette désillusion électorale qu’il a lui même qualifié de “taule”. “Quand on prend 1,2%, on ne peut pas dire sans pratiquer une langue de bois décidément inoxydable qu’on est heureux” a-t-il reconnu.


Jean Lassalle a également salué ces soutiens tout au long de la campagne. “Je veux dire que je suis très reconnaissant aux compatriotes du Pays Basque et du Béarn de m’avoir accompagné comme ils l’ont fait, parce que c’est quand même formidable ce qu’ils ont fait, dans un tel contexte. Et j’ai vraiment été touché.” Résolument optimiste bien qu’amer, le feu candidat avait tenu dès dimanche à saluer ses électeurs.


Macron ou Le Pen ? “Je dirai après ce que je vais faire”

Pour l’instant, Jean Lassalle ne se prononce pas sur un éventuel appel à faire barrage au Front national le 7 mai. Il dit qu’il annoncera son vote ultérieurement. “Je dois réunir l’équipe qui m’a soutenu, et je dirai après officiellement ce que je vais faire”.