Présidentielle 2022: le rappel à l'ordre de Bayou à Jadot

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Yannick Jadot, ici en août 2020, a été rappelé à l'ordre par Julien Bayou au sujet de 2022. (Photo: ERIC PIERMONT / AFP)
Yannick Jadot, ici en août 2020, a été rappelé à l'ordre par Julien Bayou au sujet de 2022. (Photo: ERIC PIERMONT / AFP)

POLITIQUE - Le sens du timing. Que le patron d’Europe Écologie-Les Verts rappelle les règles de la primaire de son parti pour 2022 sur les réseaux sociaux, n’est pas un tremblement de terre en soi. Mais qu’il le fasse aux termes d’une séquence médiatique animée, en soliste, par l’un des potentiels candidats à cette élection interne, donne un autre sens au message.

Dans une série de tweets publiée dimanche 4 avril au soir, Julien Bayou martèle effectivement ”à toutes fins utiles” que sa formation a déjà décidé ”à une très large majorité” le processus de désignation pour la prochaine élection présidentielle qui englobe plusieurs petites formations écolos. “Le week-end dernier encore notre conseil fédéral, le parlement interne, a précisé les modalités de cette primaire”, fait valoir celui qui se présente comme “le garant du respect des décisions collectives.”

Autant de mots qui semblent directement adressés à Yannick Jadot, lequel s’active depuis plusieurs jours à rassembler les différentes personnalités de gauche à un an de la grande élection. Quelques heures avant ce petit rappel au règlement, l’eurodéputé s’exprimait par exemple dans une interview au JDD, puis sur BFMTV pour évoquer son initiative lancée, six jours plus tôt, sur France Inter.

“Il n’y a pas de chemin en dehors du collectif”

L’occasion de rappeler qu’à ses yeux, “la primaire est un outil, pas une fin en soi.” Concentré sur son appel à toutes les sensibilités, de Jean-Luc Mélenchon à Anne Hidalgo en passant par Aurélie...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.