Le président des chasseurs fait polémique en proposant de "piéger les chats"

Le président des chasseurs a fait polémique en proposant de "piéger les chats" qui "détruisent la biodiversité".

Willy Schraen, le président de la Fédération nationale des chasseurs, a fait polémique en proposant de "piéger les chats", lors d'un live sur Facebook. "Le chat est en train de détruire la biodiversité", a-t-il assuré. Les défenseurs des animaux domestiques l'ont pris pour cible.

Connu pour son franc parler, Willy Schraen s'est attiré les foudres des défenseurs des animaux domestiques après sa proposition choc sur les chats lors d'un live Facebook réalisé le dimanche 3 mai avec le magazine mensuel Chassons.com, rapporte La Voix du Nord.

En s’exprimant sur les chats et leur impact sur la biodiversité, le président de la fédération nationale des chasseurs n'y est pas allé de main morte. "À un moment, on va devoir finir par agir sur le chat, a-t-il estimé. Le chat tue bien plus d’animaux que les chasseurs, c’est même pas à comparer (...) Il faut trouver une solution pour le chat, et effectivement, le piégeage du chat à plus de 300 mètres de toute habitation, ce serait une bonne chose".

“On est attaqués de toute part”

"Mais je ne le sens pas, a poursuivi Willy Schraen, plutôt pessimiste quant à la faisabilité de sa proposition choc. On le voit bien. On est attaqués de toute part, on nous reproche la chasse, on nous reproche la corrida, on nous reproche les combats de coqs, on nous reproche plein de choses alors maintenant, si on piège les chats, je ne vous dis pas à quoi ça va ressembler. Mais le chat est en train de détruire la biodiversité".


Quatre jours plus tard, le journaliste Hugo Clément a posté la séquence sur ses réseaux sociaux, dénonçant les propos du président des chasseurs. "Certes, les chats sont un problème pour certaines espèces d’oiseaux. C’est pour cela que les associations demandent de limiter leur nombre en les stérilisant massivement. Mais mettre le recul de la biodiversité sur le dos des chats est particulièrement cocasse venant de l’espèce humaine et plus particulièrement de la fédération nationale de chasse qui continue de défendre l’abattage d’espèces d’oiseaux menacés".

Les chats responsables de la mort de 75 millions d’oiseaux en France chaque année

Visionnée à plus de 190 000 reprises, et commentée plus de 2700 fois sur la page du journaliste de France 2, la vidéo a également choqué de nombreux amoureux des chats qui s'en sont pris à Willy Schraen, le traitant notamment de "cinglé". Une pétition a également vu le jour pour "Protéger les chats du président de la chasse".

Selon la Ligue de protection des oiseaux, les chats sont responsables, chaque année, de la mort de 75 millions d’oiseaux en France. En novembre 2019, des juristes en droit européen ont conclu qu’il était illégal de laisser circuler des chats domestiques à l’extérieur, sans surveillance. Par ailleurs, le code rural considère "en état de divagation tout chat non identifié trouvé à plus de 200 mètres des habitations ou tout chat trouvé à plus de 1000 mètres du domicile de son maître". Une réglementation toujours très largement ignorée par les 8 millions de foyers possédant un chat en France.