Presbytie : améliorer la vision avec un simple collyre, c’est possible

Letterbox view of female putting liquid drops in her eye solving vision problem closeup (megaflopp via Getty Images)

Une société américaine a récemment mis au point un collyre jugé "révolutionnaire". D’ores et déjà disponible aux États-Unis, il permettrait de traiter la presbytie, un trouble de la vision de près.

Vous ne pouvez plus lire de près et tenez généralement votre livre ou des objets à distance pour mieux les voir ? Si c’est le cas, vous êtes probablement atteint de presbytie. Véritable handicap, cette affection oculaire, courante et progressive, touche entre 20 et 29 millions de personnes en France. Pour la traiter, le port de lunettes correctives reste généralement la principale solution mais d'autres alternatives existent comme les lentilles de contact ou la chirurgie réfractive.

Et ce n’est pas tout. Une société américaine a récemment mis au point un collyre jugé "révolutionnaire" et baptisé "Vuity" permettant de traiter la presbytie. Approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, il est d’ores et déjà disponible sur ordonnance dans les pharmacies du pays. D’après les informations rapportées par le biais d'un communiqué, le produit "utilise la propre capacité de l’œil à réduire la taille de la pupille, améliorant la vision de près et intermédiaire tout en maintenant la vision de loin".

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia sur les écrans : "C'est une préoccupation majeure pour les parents et l'éducation nationale"

"Le premier du genre"

"Nous sommes ravis de pouvoir commercialiser ce traitement, le premier du genre. Cette innovation importante dans le domaine de la santé oculaire liée à l'âge reflète notre engagement à faire progresser les soins de la vue et élargit notre portefeuille de traitements de premier plan pour les prestataires de soins oculaires et leurs patients", a déclaré Jag Dosanjh, vice-président de la société Allergan, à l’origine de la conception du collyre.

Pour parvenir à une mise sur le marché, plusieurs essais cliniques ont dû être menés. Au total, 750 personnes âgées de 40 à 55 ans et atteintes de presbytie y ont participé. Elles devaient s’administrer une goutte de Vuity ou de placebo dans chaque œil une fois par jour pendant un mois. Résultat : elles ont été nombreuses, avec le collyre, a gagné en autonomie. Elles pouvaient lire au moins trois lignes supplémentaires sur un tableau de lecture sans perdre plus d'une ligne d'acuité visuelle de loin.

Pour rappel, la presbytie affecte généralement les personnes après l'âge de 40 ans et peut être diagnostiquée par un ophtalmologiste.

VIDÉO - Faites attention en sélectionnant vos lunettes de soleil, préviennent les opticiens

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles