Le Prermier ministre du Yémen rencontre le président Al-Sissi au Caire

·1 min de lecture

Crise humanitaire, ingérence de l’Iran, injonction de cessez-le-feu... Maïn Abdelmalek Saïd, le Premier ministre yéménite était au Caire ce lundi 11 octobre dans le cadre d’une rencontre bilatérale avec son homologue égyptien ainsi qu’avec le président Al-Sissi, alors que les négociations avec les rebelles houtis sont au point mort.

Avec notre correspondant au Caire, Edouard Dropsy

La bataille pour Marib, bastion stratégique du gouvernement à l’est de Sanaa, continue entre les rebelles houthis et la coalition emmenée par l’Arabie saoudite. Cette dernière a annoncé avoir tué ce lundi 156 combattants au sud de la ville

Au même moment, au Caire, Maïn Abdelmalek Saïd mettait en garde contre un prolongement du conflit dans cette zone : « Cela aura pour conséquences un coût humain et économique énormes. Cela pourra engendrer un nouveau cycle de violence dans tout le pays »

Le Premier ministre yéménite s'est montré sévère à l’égard de l’allié chiite des houthis, l’Iran, et a appelé les rebelles à revenir aux négociations : « Je veux que tout le monde se mette autour de la table. Personne ne peut contrôler le pays seule, aucune faction ne peut faire cela. Le pouvoir politique ne le permettra pas »

Le Yémen, en guerre depuis sept ans, compte aujourd’hui plus 20 millions de citoyens en situation d’urgence humanitaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles