Comment prendre soin de vous-même quand l’un de vos parents est mourant

Nicole Pajer

FAMILLE - En apprenant que l’un de nos parents est en phase terminale, on endosse souvent immédiatement le rôle d’aidant –on le conduit chez le médecin, on passe chercher ses médicaments à la pharmacie, on s’efforce de garder une attitude positive, on fait les courses et tout ce qui est en notre pouvoir pour que la personne qu’on aime soit le plus confortable possible.

Mais il est important de ne pas s’oublier soi-même.

“Quand un membre de notre famille est gravement malade, cela nous préoccupe tellement qu’on risque d’en oublier de faire des choses toutes simples comme manger sainement, sortir prendre l’air ou faire une sieste”, remarque VJ Periyakoil, directrice de l’unité de formation aux soins palliatifs du centre hospitalier universitaire de Stanford, dans la baie de San Francisco.

Pourtant, vous épuiser ne fera que vous empêcher d’être pleinement présent pour le parent qui a tant besoin de vous –et risque de mettre en danger votre propre santé. Brent T. Mausbach, psychologue clinicien au Moores Cancer Center du centre hospitalier universitaire de San Diego à La Jolla en Californie, explique que les aidants qui négligent de prendre soin d’eux-mêmes “ont plus de risques de faire une dépression ou de l’hypertension et de développer des maladies cardiovasculaires.”

Mais comment peut-on raisonnablement s’occuper de soi-même quand une personne qu’on aime a besoin de toute notre attention? Bien sûr, cette personne reste votre priorité, mais vous savez quoi? Il est impossible d’aider efficacement quelqu’un sans s’aider soi-même.

Le HuffPost a interrogé des professionnels de santé et des aidants pour recueillir leurs conseils sur la façon de prendre soin de sa santé physique et mentale tout en s’occupant d’un parent en phase terminale.

Renseignez-vous sur la maladie en question

Daniel Vorobiof, directeur médical de Belong.Life, un réseau social pour les patients cancéreux, leurs aidants et les professionnels de santé qui les suivent, suggère d’en apprendre le plus...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post