"Prendre la route" de Matthew B. Crawford : la voiture, c'est la liberté ?

·1 min de lecture

Philosophe et mécanicien, Matthew B. Crawford propose une approche critique du progrès technologique et de son impact sur les rapports sociaux. Dans " Prendre la route " (La Découverte), il plaide pour une voiture " à l’ancienne ", symbole de liberté, et analyse l’apologie de la voiture sans conducteur comme la fin de l’humanité responsable d’elle-même.

Marianne : Vous êtes très sceptique face aux véhicules dits " autonomes " et développez une critique de la technologie : quelle autonomie la machine nous laisse-t-elle encore ? Pensez-vous que nous devrions lancer une " rébellion automobile " et boycotter catégoriquement ces nouvelles voitures, même si cela implique de conduire avec des véhicules " hors-la-loi " ?Matthew B. Crawford : Les êtres humains sont en fait assez bons pour conduire mais les entreprises technologiques insistent sur le fait que nous devons être retirés du siège du conducteur. La poussée pour les voitures sans conducteur peut être comprise comme un exemple d'un changement plus large dans notre relation au monde matériel, dans lequel les exigences de capacités et de compétences cèdent la place à une promesse de sécurité et de commodité.L’argument est que les êtres humains sont incompétents et ont par conséquent besoin de systèmes experts pour prendre soin d'eux. On peut appeler cela anti-humanisme, à moins que ce ne soit un programme d'infantilisation. Le sens commun est délégitimé en tant que guide d'action. Évidemment, cela prépare la voie à un...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles