"Prendre notre destin entre nos mains": Labrune défend la création d’une chaîne 100% Ligue 1 devant le Sénat

Le temps continuer de défiler. À moins de deux mois du début du championnat, la Ligue 1 n’a toujours pas de diffuseur TV pour la période 2024-2029. Face au manque de solutions, la Ligue de football envisage toujours une chaîne 100% Ligue 1.

Auditionné par une Commission d’enquête du Sénat ce mercredi, Vincent Labrune, le patron de la LFP, a défendu cette éventualité. "Canal+ a fait savoir, dans le cas présent, qu'ils ne seraient pas candidat à notre appel d'offres. On travaille, depuis septembre 2022, un an avant le lancement de l’appel d’offres, à démarcher et essayer de trouver des solutions alternatives. On n'a pas réussi pour l'instant. Je prends ma part, bien évidemment. On fait notre maximum."

"Un chemin moins bénéfique pour les clubs", admet Labrune

"C’est compliqué mais il y a un chemin qui sera sans doute moins bénéfique pour les clubs si on n’arrive pas à trouver un accord avec Canal+", a ensuite admis Vincent Labrune. "Mais il y a un chemin qui est tout simplement de faire d'une contrainte théorique une opportunité, en prenant notre destin entre nos mains et en essayant de créer notre propre média."

Le prix de l'abonnement mensuel à cette chaîne 100% Ligue 1 a été présenté à 25 euros par mois... hors taxes. Avec la TVA, le tarif monterait à 30 euros par mois TTC. Avec une facturation à l'abonné sur dix mois, soit la durée de la saison du championnat.

En ce qui concerne le nombre d’abonnés, les dirigeants de la Ligue visent un peu plus de deux millions pour la première année et jusqu’à 3,3 millions pour la dernière année. "On estime que quelqu’un qui suit la Ligue 1 ne peut pas s’en passer", jugeait un dirigeant présent à un Conseil d’administration organisé il y a quelques jours.

Article original publié sur RMC Sport