"On me prend pour son père !" : Julien Clerc ironise sur ses 29 ans d'écart avec sa femme

·1 min de lecture

Elle est sa préférence à lui depuis près de vingt ans. Jamais, Julien Clerc n'a ressenti ce qu'il ressent pour Hélène Grémillon, la mère de son fils, Léonard. Malgré les trente années qui les séparent, les deux tourtereaux sont fusionnels… n'en déplaise à certaines personnes "mal intentionnées" qui le prennent parfois pour le père de sa compagne, comme l'a raconté l'artiste au micro d'Anne Roumanoff sur Europe 1 ce jeudi 18 février.

"C'est arrivé plusieurs fois (qu'on me prenne pour son père)", a ainsi ironisé l'ex de France Gall, expliquant qu'il avait lui-même commis la même "gaffe" lors d'une discussion avec la veuve du poète René Char. Julien Clerc, éternel romantique, préfère ignorer ces remarques, lui qui n'a jamais véritablement prêté attention à la question de l'âge au sein d'un couple. "Je n’ai jamais eu peur de voir mes facultés de séduction menacées par la vieillesse. Un artiste est habité par quelque chose auquel l’âge ne touche pas", expliquait-il à Femina en octobre dernier, "J'ai toujours été pour la différence d’âge en amour".

Si les deux tourtereaux s'accommodent donc parfaitement de cette différence d'âge et des railleries que cette dernière peut parfois susciter, l'artiste, aujourd'hui âgé de 73 ans, a pourtant été rattrapé par le temps qui passe. Suite à la naissance de son petit dernier, il a ainsi refusé d'avoir un autre enfant… au grand dam de sa femme, Hélène, qui a "souffert" de cette situation. "J'ai pensé que je n'avais plus la moelle pour ça", soufflait-il (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Serge Lama : qui est Frédéric, son fils unique ?
Salma Hayek : cette scène de sexe à jamais gravée dans sa mémoire
Jérémy Frérot discret sur sa vie de famille : "Je n'aime pas qu'on me force à me dévoiler"
Letizia d'Espagne : cette annonce de son père Jesús Ortiz qui déconcerte
Roselyne Bachelot "privée de tout" : Maïtena Biraben a une pensée pour la ministre