Les premiers touristes de l'Antarticque

© Pixabay

Terminus Antarctique ! Le continent blanc, terre sauvage inaccessible ? De moins en moins : le 2 novembre 2021, un Airbus A340 en provenance du Cap (Afrique du Sud) s’y est posé comme une fleur. Affrété par la compagnie portugaise Hi Fly, il transportait 23 employés du Wolf’s Fang, un complexe touristique de luxe installé en Antarctique.

C’est la première fois qu’un avion de ligne atterrit sur le continent pour des motifs autres que le ravitaillement des bases scientifiques.

La palme de l’aridité mondiale revient à une région très particulière de l’Antarctique : les vallées sèches de McMurdo. Celles-ci s’étendent sur 15 000 km2, alternant glaciers, lacs gelés… et déserts de rocaille ! À l’abri des monts antarctiques, non exposée aux masses d’air humide, une zone de 2 000 km2 est même totalement libre de glace. Les précipitations y sont très rares : les pluies sont quasiment inexistantes et les chutes de neige représentent moins de 100 mm à l’année (l’équivalent de la pluviométrie annuelle dans le désert de Gobi). De surcroît, l’essentiel de cette neige se sublime avant de fondre : elle passe directement de l’état solide à l’état gazeux. Un phénomène qui serait dû aux vents secs et violents balayant la zone, parfois à plus de 300 km/h. La neige ne contribue donc que très peu à l’irrigation de ces vallées, mais favorise la survie de microbes.

Ça peut aussi vous intéresser :

Une nouvelle colonie de 500 manchots découverte en Antarctique

L'effondrement de l'Antarctique n'est pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vidéo : l'impressionnant impact du tsunami causé par l'astéroïde tueur de dinosaures
Une femme muette s'exprime grâce à un implant cérébral et bat un record de rapidité
Comment se forment les précipitations de grêle ?
Quels sont les 24 fuseaux horaires ?
Les personnes intersexuées peuvent-elles avoir des enfants ?