Publicité

Premiers heurts au Sénégal après un report à hauts risques de la présidentielle

Des heurts ont éclaté dimanche à Dakar entre forces de sécurité et manifestants protestant contre le report inédit de la présidentielle annoncé la veille par le chef de l'État Macky Sall dans une atmosphère hautement volatile.

Dans cette édition spéciale, France 24 analyse la situation avec le chroniqueur international de France 24 Gauthier Rybinski, la correspondante de France 24 à Dakar, Sarah Sakho, et Abdou Karim Fofana, ministre du Commerce et porte-parole du gouvernement sénégalais.

Au Sénégal, des heurts ont éclaté dimanche après-midi à Dakar, où les gendarmes sénégalais ont dispersé à coups de gaz lacrymogènes des centaines de personnes venues manifester contre le report sine die de la présidentielle prévue le 25 février, annoncé la veille par le président Macky Sall. Des opposants et candidats à la présidentielle ont été interpelés alors qu'ils participaient à la manifestation.

Dans cette édition spéciale, France 24 analyse la situation avec le chroniqueur international de France 24 Gauthier Rybinski, la correspondante de France 24 à Dakar, Sarah Sakho, et Abdou Karim Fofana, ministre du Commerce et porte-parole du gouvernement sénégalais.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Sénégal : une manifestation contre le report de la présidentielle violemment dispersée
Le report de l'élection présidentielle au Sénégal, un "séisme politique"
Sénégal : le président Macky Sall annonce le report sine die de la présidentielle du 25 février