Le premier vol en wingsuit depuis un avion solaire

Se hisser jusqu’à la stratosphère grâce à une motorisation électrique, c’est l’objectif principal du SolarStratos. En attendant de réaliser cet exploit, l’avion biplace à énergie solaire est le premier avion électrique à partir duquel un saut en wingsuit a eu lieu. Ce samedi 18 juin, à Verbier en Suisse, l’avion piloté par son créateur, Raphaël Domjan a décollé de l’aéroport de Sion avec Géraldine Fasnacht, une sportive professionnelle qui pratique le snowboard freeride, le Base jump et le vol en wingsuit.

Après 55 minutes de vol, au-dessus des monts de Verbier, Géraldine Fasnacht s’est extraite de la place arrière où le cockpit avait été retiré, pour réaliser son saut. Elle a pu évoluer à une vitesse de 180 km/h en descente pour atterrir au centre du village de Verbier en parachute.

Le premier saut en wingsuit à partir d’un avion électrique a été réalisé à Verbier samedi 18 juin. © Instagam SolarStratos

Objectif stratosphère en 2023

Cet événement particulier attise la curiosité et focalise les regards sur ce SolarStratos, dont les ailes d’une envergure de 24,8 mètres sont recouvertes de panneaux solaires pour alimenter les batteries de l’aéronef. Son autonomie serait de plus de 24 heures grâce à ce système. Très léger, l’avion ne pèse que 450 kg avec son pilote. Il repose sur le design des avions de la firme allemande Elektra Solar. Tout comme pour ce saut en winsuit, l’idée consiste à prouver qu’il est possible de repousser les limites et d’aller plus haut et plus loin grâce aux énergies renouvelables.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles