Le premier vol spatial habité de la capsule Starliner de Boeing de nouveau reporté

rebelote - Initialement prévu début mai, puis repoussé à vendredi à cause d’une valve défectueuse, le premier vol avec équipage du vaisseau est désormais fixé au 21 mai au plus tôt en raison d’une fuite d’hélium

Le sort s’acharne. Le premier vol spatial avec équipage du vaisseau Starliner de Boeing, prévu vendredi, a de nouveau été repoussé. L’entreprise américaine a annoncé qu’elle visait désormais un décollage au plus tôt mardi prochain à 16h43 en Floride (22h43 en France).

Le lancement de cette mission vers la Station spatiale internationale (ISS), cruciale pour Boeing et attendue depuis des années, avait été annulé au dernier moment le 6 mai, alors que les deux astronautes de l’équipage, Butch Wilmore et Suni Williams, avaient déjà pris place à bord.

Plusieurs reports ce mois-ci

Une anomalie avait été identifiée sur une valve de la fusée Atlas V de la United Launch Alliance (ULA), qui a finalement dû être rentrée dans son hangar à Cap Canaveral, en Floride. Il avait alors été annoncé que le décollage pourrait être retenté vendredi, le 17 mai.

La valve défectueuse « a été remplacée avec succès », a déclaré mardi Boeing dans un communiqué, mais un nouveau problème est apparu : « une petite fuite d’hélium sur le module de service du vaisseau », a écrit l’entreprise, qui a dit vouloir effectuer « des tests supplémentaires ». L’entreprise a précisé être en train de travailler à résoudre(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
La Nasa vous invite à plonger dans un trou noir : une expérience unique
« Chang’e 6 » : Pourquoi la mission chinoise en route vers la face cachée de la Lune est exceptionnelle
L’expansion de l’univers est-elle vraiment en train de ralentir ?