Le premier vol Dakar-New York d'Air Sénégal a quitté le pays

·1 min de lecture

Le premier vol Air Sénégal à destination de New York, aux États-Unis, a décollé dans la nuit de mercredi à jeudi de l'aéroport Blaise Diagne de Dakar. Cette nouvelle desserte, retardée à cause de la crise sanitaire, est un grand événement pour la jeune compagnie nationale, lancée en 2018.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

Ce vol « marque un palier critique important » dans le développement du réseau, selon le directeur général de la compagnie, Ibrahima Kane, dans le contexte difficile de la pandémie de Covid-19.

Tous les billets pour ce vol inaugural ont été vendus à un tarif préférentiel. L’aller-retour était disponible à partir de 479 000 francs CFA (environ 730 euros). Le rythme sera de deux vols par semaine pour commencer et se fera à bord d’un Airbus A330neo. Des correspondances se feront également avec les capitales africaines desservies par Air Sénégal.

Cette nouvelle ligne participe à l’objectif affiché de faire de Dakar un « hub régional ». Mais le moment est-il bien choisi, dans un contexte de pandémie ? « Partir de Dakar vers les États-Unis, au plan sanitaire, c’est beaucoup plus facile. Un Africain de l’Ouest détenteur d’un visa américain ne peut pas prendre un vol Dakar-Paris, Paris-New-York. On ne peut pas quitter l’Union européenne avec ce visa. En revanche, s’envoler de Dakar pour aller aux États-Unis, oui. Donc, il y a effectivement une carte à jouer », explique Mansour Diop, expert en transport aérien.

Air Sénégal compte sur environ 42 000 passagers la première année. Le marché, jusqu’ici tenu par la compagnie américaine Delta Airlines, est bien là, selon Mansour Diop. « Ce sont des vols qui s’adressent non seulement aux Ouest-Africains, mais il intéresse beaucoup de Sénégalais parce qu’il y a une très forte communauté ici, aux États-Unis. Mais également sur le plan du retour des Africains et Américains vers le continent et tout un tourisme qui s’est développé », ajoute l’expert.

La compagnie prévoit par ailleurs une capacité de 12 tonnes de fret par vol.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles