Le premier vaccin contre la grippe à auto-administrer dans le nez arrive aux États-Unis

AstraZeneca a demandé aux autorités sanitaires américaines l'autorisation de commercialiser un vaccin anti-grippal pouvant s'administrer soi-même, à la maison, sans médecin : il s'agit d'un spray nasal. Il est déjà vendu dans le monde sous cette forme, mais l'acte doit être réalisé par un professionnel agréé.

AstraZeneca a demandé aux autorités sanitaires américaines l’autorisation de commercialiser un vaccin anti-grippal pouvant s’administrer soi-même, à la maison, sans médecin : il s’agit d’un spray nasal. Il est déjà vendu dans le monde sous cette forme, mais l’acte doit être réalisé par un professionnel agréé.

Le vaccin FluMist contre la grippe saisonnière, du laboratoire AstraZeneca, a une spécificité : il s’administre par voie nasale, comme un simple spray. Celui-ci existe d’ores et déjà tel quel aux États-Unis, mais, comme les autres vaccins, l’acte doit être réalisé par un médecin professionnel. Dans une demande auprès des autorités de santé américaines, l’entreprise vient de demander l’autorisation pour une auto-administration.

Si approuvé, et bien que limité au sol américain pour l’heure, ce serait la première fois qu’un vaccin pourrait être auto-administré, en toute autonomie, à la maison. Ce vaccin anti-grippal concerne un public large : les personnes entre 2 à 49 ans. En cas d’approbation, l’auto-administration ne viserait toutefois que les personnes majeures, qui pourraient cependant procéder à la vaccination des mineurs du foyer.

« Contribuer à améliorer l’accès »

Selon le laboratoire pharmaceutique, il s’agirait de tirer parti de la facilité d’usage du spray pour augmenter les taux de vaccination aux États-Unis.

Le vaccin anti-grippal par spray nasal est en Europe sous le nom de Fluenz Tetra. Il ne nécessite pas la moindre piqûre. // Source : AstraZeneca

« Les taux de vaccination des enfants et des adultes de moins de 50 ans ont diminué au cours de la saison grippale 2022-2023,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Spray nasal // Source : Canva

VIDÉO - Pénuries de médicaments: à quoi s'attendre cet hiver?