Le premier "vaccidrive" de France a ouvert à Montpellier

·1 min de lecture

Il n’y a plus besoin de sortir de sa voiture pour se faire vacciner contre le Covid-19. En tous cas, à la clinique de Saint-Jean-de-Védas, à côté de Montpellier. Le premier "vaccidrive" de France a en effet ouvert ses portes mardi 13 avril, comme le rapportent nos confrères de France 3 Occitanie. La démarche a été validée par l’Agence régionale de la Santé et la préfecture de l’Hérault.

Grâce à ce nouveau service, les consignes de distanciation physique sont beaucoup plus simples à respecter : il suffit de baisser sa vitre pour recevoir le vaccin Pfizer. Au préalable, les patients devront avoir effectué une consultation pré-vaccinale afin de vérifier qu’ils n’ont pas de contre-indication. Comme dans un vaccinodrome classique, il y a des professionnels de santé qui participent à la mise en œuvre de la campagne : un médecin, deux infirmiers ou infirmières, et un secrétaire. Le système a déjà été largement mis en place dans certains pays, notamment les États-Unis.

Depuis le 12 avril, la vaccination est ouverte à toutes les personnes âgées de plus de 55 ans qui n’ont pas de comorbidités ou de problèmes de santé particuliers. Le public est donc plus jeune et mobile et peut plus facilement se déplacer en voiture. Le maire de Saint-Jean-de-Védas, François Rio, s’est dit "fier" que sa ville accueille le premier "vaccidrive" du pays, auprès de France 3. Sur France Bleu, Lamine Gharbi, président du groupe Cap Santé, à l’origine du projet, a vanté les mérites de ce nouveau système. "La voiture, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un tripot clandestin de luxe démantelé à Paris
3e dose, liberté de choix... les dernières nouveautés de la stratégie vaccinale
Covid-19 : tous les vols entre le Brésil et la France suspendus “jusqu’à nouvel ordre”, annonce Jean Castex
Canal de Suez : l’Egypte réclame un dédommagement colossal, le porte-conteneurs incriminé a été saisi
Le coût colossal du Covid-19 pour la France, d’ici 2022