Le premier tour de quatre législatives partielles prévu ce dimanche

·1 min de lecture

Quatre législatives partielles sont prévues dimanche dans le Pas-de-Calais, l'Oise, Paris et l'Indre-et-Loire, qui pourraient servir de test avant les régionales et les départementales de fin juin. La législative partielle dans la 6ème circonscription du Pas-de-Calais, reportée trois fois pour raisons sanitaires, fera figure de test pour la majorité avant les régionales, opposant la ministre Brigitte Bourguignon à cinq adversaires, dont des candidates LR, RN, ou encore PS, son ancien parti.

Brigitte Bourguignon avait été élue pour la première fois en 2012 sous l'étiquette PS face à l'UMP, avant de rallier LREM et d'être réélue en 2017 avec 60,84% des suffrages au second tour, face à la candidate RN Marie-Christine Bourgeois. 

Huit candidats dans l'Oise

Suite au décès brutal du député de la première circonscription de l'Oise, Olivier Dassault, en mars, une autre législative partielle à l'issue incertaine départagera dans le même temps - les 30 mai et 6 juin - son neveu Victor Habert-Dassault, désigné par LR mais largement accusé de "parachutage", et sept rivaux. 

Au total, huit candidats s'affrontent dans ce territoire déshérité, marqué par la fonte des services publics et la colère des "gilets jaunes", où Marine Le Pen était arrivée en tête du second tour de la présidentielle 2017. Dont les très implantés Claire Marais-Beuil (RN) et Dominique Renard (DLF), ou le LREM Karim Lamaaizi. 

À Paris, qui pour succéder à George Pau-Langevin ?

À Paris, dans le XXe arrondissement, les élec...


Lire la suite sur Europe1