"Le premier sujet qu’ils abordent, c’est les retraites" : les candidats LREM aux municipales face au risque de vote sanction des électeurs

Julie Marie-Leconte

Il reste 10 semaines de campagne pour les élections municipales. Or, Yves Blein, candidat à Vénissieux et député du Rhône, reconnaît qu’avec les électeurs, il n'est pas toujours facile de parler d'autre chose que de la réforme : "Le premier sujet qu’ils abordent, c’est celui des retraites." Un mois après son démarrage, la mobilisation contre la réforme des retraites est toujours soutenue majoritairement par les Français. Ils sont six sur dix (61%) à estimer le mouvement de grève justifié, d'après le sondage hebdomadaire d'Odoxa et Dentsu consulting pour franceinfo et Le Figaro.

"Deux choses différentes"

Yves Blein invite ses interlocuteurs à dissocier les sujets : "Clairement, j’explique qu’il s’agit de deux choses différentes. Ce qu’ils vont avoir à choisir, c’est un projet local." D'autant, que cet ancien socialiste avoue qu’il est, lui aussi, désarçonné. Aujourd'hui, il ne sait même pas s'il votera le texte. "Le fait qu’il y ait une rupture avec les organisations syndicales, en tout cas avec les organisations progressistes dans le courant du mois de décembre, n’a pas toujours été bien compris, explique le député du Rhône. La France a une tradition du dialogue social, auquel je suis personnellement attaché."

Je ne me sens pas tenu, en l’état, d’apporter mon vote.

Yves Blein, candidat à Vénissieux (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi