Le Premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka, a annoncé sa démission, et avec, celle de son cabinet,

Libération.fr

expliquant: «Il est inadmissible qu’Andrej Babiš reste ministre des Finances.» Babiš, leader du parti centriste-populiste ANO est la bête noire du social démocrate Sobotka. Avec une fortune évaluée à 2,7 milliards de dollars et une carrière de self-made-man qui l’a porté à la tête d’un empire agroalimentaire, Babiš est devenu l’homme le plus populaire du pays. Il est le favori des législatives d’octobre.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

3000
Aux Etats-Unis, une anti-IVG à la tête du Planning familial
Déjà 31 personnes sont mortes au Venezuela dans les manifestations et violences
«Si l’élection avait eu lieu le 27 octobre, je serais votre présidente.»
Abbas et Trump optimistes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages