Premier League: Liverpool gifle Manchester United et prend provisoirement la tête

·2 min de lecture

Facile vainqueur du derby d’Angleterre face à Manchester United ce mardi, en match retard de la 30e journée (4-0), Liverpool met la pression sur Manchester City en tête de Premier League.

C’était un match capital pour les deux équipes. Liverpool avait l’occasion de prendre provisoirement les commandes de Premier League, avant le match de Manchester City face à Brighton ce mercredi. Les Red Devils pouvaient, eux, en cas de victoire, recoller à la quatrième place qualificative pour la Ligue des champions occupée par Tottenham. Ils étaient à des années lumières de pouvoir parvenir.

Il faut dire qu’ils n’ont pas été aidés par les absences de Raphaël Varane, Fred, Luke Shaw et Cristiano Ronaldo, endeuillé après le décès d’un de ses nouveaux nés, et à qui le Stade d’Anfield a rendu hommage à la septième minute en entonnant « You’ll never walk alone » en son honneur.

Aucun tir pour Manchester United à la pause

Un public qui avait déjà eu l’occasion de bien se chauffer la voix deux minutes avant, avec l’ouverture du score de Luis Diaz : la recrue colombienne à la réception d’un centre parfait de Mohamed Salah lancé en profondeur par Sadio Mané (1-0, 5e).

On a ensuite retrouvé le duo magique pour conclure une action de très grande classe en une touche de balle : un jeu en triangle initié par le défenseur camerounais Joël Matip qui sert Sadio Mané, dos au but. Le Sénégalais, d’une inspiration géniale, remise pour Mo Salah qui contrôle du pied droit dans la surface avant d’ajuster De Gea du pied gauche (2-0, 22e). Splendide.

Liverpool régale, asphyxie une équipe de Manchester United inoffensive et sevrée de ballon : 25% de possession et aucun tir tenté en première période.

Le récital des Reds

Après la pause, les Red Devils réussissent à faire illusion pendant 20 minutes, avant le troisième but des Reds, un nouveau bijou de spontanéité : Andrew Robertson récupère un ballon, contre sur la gauche, s'appuie sur Luis Diaz qui centre en retrait pour Sadio Mané dont la volée du plat du pied gauche ne laisse aucune chance à De Gea (3-0, 67e).

Pas concerné par l'action précédente, Mohamed Salah est venu finir cette soirée en beauté d’un très beau ballon piqué pour enfoncer encore un peu plus les Mancuniens (4-0, 85e).

Une victoire 4-0 face au rival avec au moins un but et une passe décisive pour chacun des trois attaquants : Liverpool a été grandiose et prend provisoirement la tête de Premier League, avec deux points d’avance sur Manchester City, opposé à Brighton demain. De quoi finir parfaitement cette semaine marquée par la qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions et la finale de la Coupe d’Angleterre aux dépens des Citizens. À sept matchs de la fin, la pression est sur City. Et elle est énorme.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles