Premier League: Arsenal s'offre le derby sans Aubameyang, sanctionné par Arteta

·3 min de lecture

Les Gunners ont renoué avec la victoire face à leurs rivaux londoniens de Tottenham, dimanche 14 mars en championnat (2-1). D'abord menés au score, les joueurs d'Arsenal ont renversé la vapeur pour l'emporter. Un match que le capitaine, Pierre-Emerick Aubameyang, a suivi depuis le banc. Mikel Arteta l'a laissé de côté pour le sanctionner de son retard.

Dans la saison pénible d'Arsenal en Premier League, c'est un rayon de soleil que les supporters ne vont certainement pas bouder. Certes, les Gunners restent encore loin du quinté de tête, qualificatif pour les Coupes européennes. Avec 41 points, le club ne pointe encore qu'à la 10e place. Mais battre Tottenham est un plaisir unique.

La merveille de Lamela

Le derby du nord de Londres, affiche principale de cette 28e journée de championnat ce dimanche 14 mars, a enfin tourné en faveur d'Arsenal (2-1). Cela faisait deux ans et demi que les Gunners n'avaient plus battu les Spurs. Ce match avait pourtant mal commencé pour les locaux. Erik Lamela, entré en jeu à la 19e à la place du Sud-Coréen Heung-min Son, blessé, a illuminé le premier acte d'un geste sublime.

Le gaucher argentin, trouvé dans la surface, a surpris tout le monde en frappant au but d'un coup foulard. Un geste rare, qu'il a déjà tenté avec succès par le passé, et qui a fait mouche encore face à Bernd Leno (33e). Une entrée en jeu très efficace donc du milieu offensif argentin, que l'on retrouvera plus tard...

Entrée décisive de Pépé, Lacazette létal

Juste avant la pause, Arsenal a repris vie grâce à Martin Odegaard (44e). En seconde période, Nicolas Pépé est entré en jeu dès la 46e. Et c'est sur une passe de l'Ivoirien qu'Alexandre Lacazette s'est retrouvé en position idéale avant d'être fauché dans la surface par Davinson Sanchez. Le Français s'est chargé lui-même du penalty accordé et l'a transformé face à Hugo Lloris (64e).

Quelques minutes plus tard, Erik Lamela a été expulsé pour deux cartons jaunes consécutifs (69e, 76e). Et malgré un dernier coup franc de Harry Kane sur le poteau (89e), les Spurs, en infériorité numérique, n'ont pas réussi à revenir. Leur remontée vers le quinté de tête s'arrête brusquement (7e place, 48 points).

Aubameyang, l'incartade de trop pour Arteta

Et Pierre-Emerick Aubameyang, dans tout ça ? Le capitaine d'Arsenal était bien présent à l'Emirates Stadium, mais il n'a pas quitté le banc des remplaçants. Pourtant, il était attendu en titulaire logique ce dimanche face à Tottenham. Mais coup de théâtre avant le début du match : Mikel Arteta a décidé de se passer de ses services. Il s'agit d'une sanction disciplinaire.

« Il était prévu qu'il commence le match. Nous avons eu un problème disciplinaire. Nous avons des règles pour chaque joueur que nous devons respecter », a simplement dit l'entraîneur d'Arsenal au micro de Sky Sports. Mikel Arteta n'a pas voulu en dire plus. Mais selon plusieurs médias britanniques, le Gabonais pourrait avoir été puni pour être arrivé en retard à la convocation des joueurs pour le match du jour. Ce ne serait pas une première, le concernant.

Les caméras ont scruté le banc durant la rencontre, et les choix tactiques d'Arteta ont été guettés. Mais l'entraîneur n'a pas fait appel à celui qui a inscrit 14 buts toutes compétitions confondues cette saison. Reste à savoir quelles seront les suites de cet accroc.