Premier jour du Brexit : un trafic calme et de nouvelles habitudes au port de Calais

·1 min de lecture

Quatre ans après le vote des britanniques, le Brexit est effectif depuis minuit, heure française. En ce premier jour de sortie du Royaume-Uni du marché unique européen et du rétablissement des formalités douanières, environ 200 camions ont emprunté le tunnel sous la Manche "sans aucun problème", a indiqué la direction de Getlink, exploitant du tunnel. A Calais, porte d'entrée de toutes les relations commerciales entre le Royaume-Uni et la France, les premiers poids lourds sont arrivés au port, sans encombre. Europe 1 était sur place.

>>Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Déclarer ses marchandises avant la traversée 

Trente-six camions, provenant du "Pride of Kent" de la compagnie P&O Ferries, sont arrivés peu après 10 heures au terminal 8. Les premiers du monde d'après Brexit. Trois ont été retenus pour des contrôle supplémentaires, tandis que les autres ont poursuivi leur route. En ce 1er janvier, jour férié et veille de week-end, le trafic était calme et il n'y avait pas de files d'attente. 

A partir d'aujourd'hui, les sociétés de transport devront déclarer sur internet leurs marchandises avant la traversée, via le système informatique baptisé "frontière intelligente". Il y aura pendant la traversée la vérification de ces formalités douanières. Sil elles n'ont pas été remplies, c'est l'arrêt assuré", explique Isabelle Braun-Lemaire, directrice générale des Douanes. "Si elles sont remplies, certains camions vont devoir né...


Lire la suite sur Europe1