Premier engagement officiel pour le roi Charles III en Ecosse

Premier engagement officiel pour le roi Charles III en Ecosse
Le roi Charles et la reine consort Camilla en visite à Dunfermline le 3 octobre 2022. - Neil Hanna - AFP
Le roi Charles et la reine consort Camilla en visite à Dunfermline le 3 octobre 2022. - Neil Hanna - AFP

Le roi Charles s'est rendu ce lundi en Ecosse, pour sa première visite officielle avec la reine consort Camilla, depuis les funérailles de la reine. Vêtu d'un kilt vert et bleu et le mollet gainé dans des chaussettes rouges, le roi Charles a lancé aux habitants de la ville de Dumfermline venus l'acclamer que cela aurait "réjoui le cœur de sa chère mère, comme cela réjouit le [sien]".

Dumfermline est devenue la huitième municipalité d'Ecosse à accéder au statut de ville, à l'occasion du jubilé de la reine en 2022.

Poignées de main

Fidèle à son style depuis qu'il est roi, Charles III s'est offert un véritable bain de foule, a serré des mains, échangé et ri avec les habitants.

Le secrétaire d'Etat écossais, Alister Jack s'est lui aussi réjouit de cette première visite officielle.

"C'est un grand honneur pour Dunfermline de se voir attribuer le statut de ville et cela va donner un coup de pouce à la ville et à ses habitants. C'est un grand honneur que le roi et la reine aient fait de cette occasion leur première visite officielle conjointe depuis le deuil royal. C'est la défunte reine qui avait choisi personnellement Dunfermline."

Charles a profité de sa visite en Ecosse pour rendre hommage une nouvelle fois à sa mère et à sa vie au service du pays. Charles III était déjà apparu en kilt, veillant le cercueil de sa la reine à Edimbourg, le 12 septembre dernier, quatre jours après la mort de la souveraine.

Le roi Charles a rencontré Nicola Sturgeon, Première ministre d'Ecosse, à la tête du Parti national écossais, parti indépendantiste. La Cour Suprême britannique examine actuellement la demande de l'Ecosse pour un nouveau référendum sur l'indépendance. En 2014, les Ecossais s'étaient prononcés contre l'indépendance, lors d'un précédent référendum. Mais le Brexit a changé la donne en Ecosse, alors que les Ecossais se sont largement prononcé contre, lors du vote en 2016.

Article original publié sur BFMTV.com