Premier débat LR: Bertrand et Pécresse offensifs, Barnier prudent

·2 min de lecture

Ce lundi soir se déroulait le premier des quatre débats des candidats pour l’investiture LR en vue de l’élection présidentielle de 2022. 

Ce ne fut pas un vrai débat mais plutôt l’exposé d’un certain nombre de mesures que feraient les cinq candidats pour l’investiture LR en vue de l’élection présidentielle de 2022. Chacun a d’abord présenté la première mesure ô combien symbolique qu’il ou qu’elle prendrait en cas d’élection en avril prochain. Pour Eric Ciotti, sa première décision serait de «modifier l’article 55 de la constitution» par référendum pour reprendre le cours de son destin. «Nous avons perdu notre souveraineté pour agir», a-t-il regretté. Philippe Juvin, lui,«veux refonder l’Europe». Michel Barnier préfère «adresser un message à tous nos soldats, héritiers et acteurs d’une grande histoire, les polices, les pompiers». «La sécurité est le principal échec du quinquennat, ce sera la priorité de mon quinquennat», a-t-il expliqué. Valérie Pécresse, elle, veut faire du 10 novembre, un jour des héros de la France à l’école. «La repentance, ça suffit», a-t-elle martelé. Enfin Xavier Bertrand, comme première décision, «ordonnera au président d’EDF de lancer la construction de dix réacteurs nucléaires.Je vais stopper le déclin nucléaire dans notre pays. Macron a commis une faute de fermer Fessenheim.»

Le ton était donné. Si les candidats vont parfois exprimer des désaccords sur la méthode et les mots choisis, ils multiplieront les attaques contre l’actuel président de la République. «Macron n’a engagé aucune réforme structurelle. Vous avez noël en septembre, noël en octobre. Toutes ses dépenses inconsidérées, nous devrons y faire face», a ainsi expliqué Xavier Bertrand sur la question de la dette, qui a parlé aussi qualifié la prime de 100 euros d’«indemnité élection». «Emmanuel Macron fait chaque semaine des chèques sans provision», a asséné(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles