Premier Conseil des ministres de l'année pour le gouvernement Borne

© Gonzalo Fuentes

C’est une tradition. Chaque rentrée de début d’année, les membres du gouvernement se sont retrouvés place Beauvau à l’invitation de Gérald Darmanin, pour un traditionnel petit-déjeuner au ministère de l’Intérieur. Ils ont ensuite rejoint à pied le palais de l’Elysée, situé à quelques mètres juste en face.

Lors du premier Conseil des ministres de l'année 2023, Élisabeth Borne a présenté ses voeux et a demandé au gouvernement de "résister aux vents contraires". Désireuse de "déployer l'ambition" du président de la République, la Première ministre a estimé que ces voeux n'étaient pas "légers" étant donné le contexte international et national, qui "va demander à chacun ici de la résolution, de l'abnégation, de la résistance aux vents contraires, mais aussi de l'imagination", selon plusieurs participants.

Macron appelle ses ministres à "l'audace"

"Nous devrons donc être inventifs, partager les alternatives et les raisons de nos choix avec les Français, nous adapter à l’évolution permanente des situations, et en même temps garder le cap: celui que vous avez présenté et que les Français ont choisi", a développé Élisabeth Borne.

Emmanuel Macron l'a remerciée pour ses vœux et a, à son tour, invité le gouvernement à "l'audace et à rester à l'écoute des préoccupations des Français", pour "(se) mettre à la place de chacun, au moment où nous réformons", a rapporté le porte-parole du gouvernement Olivier Véran lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

Outre "l'anticipation ...


Lire la suite sur ParisMatch