Le premier classement des universités et écoles pour changer le monde

·1 min de lecture

À en croire Nelson Mandela, « l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ». Un principe semble-t-il partagé par ChangeNOW et Les Échos START, avec l'audit de Deloitte, à l’origine de la première édition du classement des universités et écoles pour changer le monde. Sur 269 établissements de l'enseignement supérieur sollicités, 48 ont joué le jeu, « qui pour la plupart avaient déjà entrepris des démarches de transition, explique Santiago Lefebvre, cofondateur et CEO de ChangeNOW. Notre volonté n’est d’ailleurs vraiment pas de pointer du doigt les derniers du classement mais au contraire de valoriser les initiatives qui répondent aux enjeux environnementaux et sociétaux, et de construire cette transition avec eux ».

Une conscience à intégrer dans une carrière

L’idée est née en octobre 2019 lors de la COP1 Étudiante. Santiago Lefebvre y était intervenant et à la question qu’il a posée à l’assistance, « qui a peur de l’avenir ? », il a été surpris de voir une très grande majorité lever la main. « C’est un vrai problème, car les étudiants sont conscients des enjeux environnementaux et sociétaux, mais n’ont pas forcément les moyens d’agir en conséquence dans leur carrière ensuite », précise-t-il. Un constat qui fait écho au Manifeste Étudiant pour un Réveil Écologique, signé en 2018 par près de 30.000 étudiants issus de plus de 400 établissements d’enseignement supérieur en France, mais aussi au rapport du Shift Project publié en mars 2019, qui mettait en lumière que seules 11 % des formations abordaient les enjeux socio-écologiques de manière incontournable.

Une grande majorité d'étudiants sont conscients des enjeux environnementaux et sociétaux. © Sompong_tom, Fotolia
Une grande majorité d'étudiants sont conscients des enjeux environnementaux et sociétaux. © Sompong_tom, Fotolia

41 critères, 6 thématiques

Pour établir ce classement, un questionnaire de 41 critères réunis en six thématiques :

  • densité de l'impact au sein du programme (71 points) ;

  • réseau d'alumni et accès au marché du travail dans l'impact (10 points) ;

  • stratégie et publication...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles