Le premier centre de vaccination éphémère dans un lycée ouvre à La Réunion

·1 min de lecture

Un centre de vaccination éphémère, le premier installé dans un lycée, a ouvert jeudi à Saint-Denis de La Réunion.

Un centre de vaccination éphémère, le premier installé dans un lycée, a ouvert jeudi à Saint-Denis de La Réunion, où 200 élèves ont reçu leur première dose au cours de la journée selon le rectorat. Ce centre, où les vaccins sont administrés sur la base du volontariat avec l'accord d'au moins un parent pour les mineurs, sera opérationnel jusqu'à vendredi. Deux autres centres de vaccination éphémères ouvriront leurs portes à La Réunion dans des lycées au cours des prochains jours.

A l'appel de plusieurs collectifs antivax, une vingtaine de personnes se sont rassemblées devant l'établissement scolaire. Ils ont distribué aux passants des tracts protestant contre la vaccination au lycée. Sur un total de 9.708 classes, 42 classes du premier degré ont dû fermer leurs portes à La Réunion après la détection d'un cas de Covid au 20 août, et 68 élèves de collèges et lycées positifs au virus ont été isolés et ont suivi les cours en distanciel, selon le rectorat. Aucune classe n'a été fermée dans le second degré.

En raison d'une recrudescence des cas de contamination, cette île de l'océan Indien est placée en confinement partiel de 05H00 à 19H00 et en couvre-feu strict de 19H00 à 05H00 depuis le 31 juillet. Les indicateurs se sont améliorés depuis: mardi, le taux d'incidence était de 226 pour 100.000 habitants contre 350 au 29 juillet. Le confinement partiel et le couvre-feu sont en vigueur au moins jusqu'au 31 août.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles