Premier cas humain de la grippe aviaire H10N3 confirmé en Chine

·1 min de lecture

La Commission nationale de Santé (NHC) de Chine a annoncé, ce mardi 1er juin 2021, un cas humain de la grippe aviaire H10N3, dans la province de Jiangsu, à l'est du pays. Régulièrement, les virus Influenza qui infectent les volailles se transmettent à l'humain à la faveur d'un contact rapproché avec des animaux malades. Dans le cas de la souche H10N3, c'est la première fois qu'elle a été isolée chez l'humain.

De nombreux virus de la grippe infectent les volailles, comme le virus H5N1, très virulent. © Teamfoto, Adobe Stock
De nombreux virus de la grippe infectent les volailles, comme le virus H5N1, très virulent. © Teamfoto, Adobe Stock

Le virus de la grippe aviaire H10N3 isolé chez un homme

La personne malade s'est présentée dans un hôpital de Zhenjiang, le 28 avril dernier, pour de la fièvre et d'autres symptômes. Le séquençage du virus prélevé sur l'homme de 41 ans indique qu'il s'agit de la souche H10N3, appartenant au groupe de virus grippaux de type A. Contrairement à la souche H5N1, cette dernière est peu virulente chez les volailles et ne semble pas taillée pour infecter efficacement l'humain. La Commission nationale de Santé chinoise estime que le risque de la diffusion à grande échelle du virus est très faible.

Les circonstances de la contamination de l'homme ne sont pas connues mais, visiblement, il a respiré des microgouttelettes produites par les poulets infectés dans un élevage, ou lors d'un contact direct avec ceux-ci. Le malade, dont l'état de santé s'est amélioré, et ses proches ont été placés sous surveillance médicale.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura