Le premier cas de covid à Wuhan viendrait en fait d'une vendeuse du marché

·2 min de lecture

Au lieu d'être un homme ne s'étant jamais rendu au marché d'animaux de Wuhan, le statut de premier cas connu de Covid-19 serait en fait celui d'une vendeuse ayant travaillé dans ce marché.

Le premier cas de Covid-19 identifié dans la ville chinoise de Wuhan, et notamment présenté comme tel par un rapport de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), datait en réalité de quelques jours plus tard, selon l'article d'un éminent scientifique publié jeudi dans la prestigieuse revue Science. Au lieu d'être un homme ne s'étant jamais rendu au marché d'animaux de Wuhan, le statut de premier cas connu de Covid-19 revient donc à une vendeuse ayant travaillé dans ce marché, selon le virologue Michael Worobey. Pour lui, cette donnée, ainsi que l'analyse des tout premiers cas de Covid-19 dans la ville, font clairement pencher la balance vers une origine animale du virus.

Le débat fait rage depuis le début de la pandémie entre les experts, qui cherchent encore deux ans après à élucider le mystère de l'origine du virus, en l'absence de preuves définitives. Michael Worobey appartenait lui-même à la quinzaine d'experts ayant publié mi-mai une tribune dans la revue Science appelant à considérer sérieusement l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire de Wuhan. Il écrit aujourd'hui que ses recherches "livrent des preuves solides en faveur d'une origine de la pandémie via un animal vivant" de ce marché.

L'une des critiques de cette théorie reposait sur l'argument suivant: puisque les autorités sanitaires ont alerté de cas d'une maladie suspecte liés au marché dès le 30 décembre 2019, un biais aurait été introduit, ayant conduit à l'identification de davantage de cas à cet endroit qu'ailleurs, l'attention étant portée sur lui. Pour contourner ce biais, Michael Worobey a analysé les cas rapportés par deux hôpitaux avant que l'alerte ne soit donnée. Or ces cas sont également largement liés au marché, et ceux qui ne le sont pas(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles